Les postes dans l’immobilier qui ont le vent en poupe

Les postes dans l’immobilier qui ont le vent en poupe

Vous avez toujours été passionné par l’immobilier ? Vous avez envie de trouver un emploi dans l’immobilier ? Vous faites bien ! Les investissements dans la pierre sont toujours aussi nombreux et le resteront toujours. En effet, investir dans l’immobilier reste un placement des plus sûrs pour compléter ses revenus et se constituer un patrimoine pérenne.

 

Voici les métiers qui ont le vent en poupe dans le secteur de l’immobilier :

 

  • L’agent immobilier

Le premier métier qui nous vient en tête est bien évidemment l’agent immobilier. Largement démocratisé depuis quelques années, c’est un prestataire qui peut travailler en indépendant ou dans une agence. Son rôle est de jouer les intermédiaires entre les propriétaires vendeurs et les potentiels acheteurs.

Tout agent immobilier doit disposer d’une carte professionnelle. Il doit être déclaré aux RCS. Il a pour rôle de négocier les prix pour le compte des acheteurs, en outre de diriger les visites des lieux. Il fera aussi la rédaction des contrats et leur enregistrement. C’est, en d’autres termes, un allié incontestable pour faciliter et accélérer les transactions immobilières.

  • Le mandataire immobilier

En France, le mandataire immobilier commence aussi à avoir le vent en poupe. On n’en compte encore que quelques centaines sur le territoire actuellement. Vous aurez donc moins de mal à vous y faire une place. À l’instar des agents immobiliers, vous devez vous déclarer officiellement pour exercer comme mandataire immobilier. Vous devez également souscrire à tout un panel d’assurance comme le RC pro.

Mais il y a certaines différences entre un mandataire immobilier et un agent classique. En premier lieu, le mandataire travaillera indubitablement en indépendant. En outre, il sera davantage à la solde des acheteurs. Ils se feront verser leur commission par ses clients. Comme il propose des services ultras personnalisés, les prestations d’un mandataire seront plus chères.

  • Le négociateur immobilier

Comme son nom l’indique, le négociateur immobilier intervient surtout dans les ventes et achats de maisons ou d’appartement ou tout autres bien. C’est un intermédiaire entre les potentiels acheteurs et les vendeurs. Son objectif : avoir ladite propriété aux meilleurs prix. Pour ce faire, il ne base pas uniquement les discussions sur les propositions nets vendeurs des propriétaires. Il fera en amont une visite des lieux pour estimer le prix de la propriété.

Un négociateur immobilier peut être utile pour les particuliers qui se lancent dans des investissements immobiliers en solitaire. Ce genre de prestataire n’est pas obligatoirement rattaché à une agence spécifique. Pour autant, il a un sens aigu de la négociation. Il saura trouver les bons arguments pour faire baisser le prix de vente ou le coût de location d’une propriété.

  • Le responsable d’agence immobilière

Le responsable d’agence immobilière est un des postes les plus importants dans le domaine de l’immobilier. Chaque courtier peut espérer atteindre ce poste dans leur plan de carrière. Comme tout responsable, ce dernier ne sera plus amené à aller aussi fréquemment sur le terrain. Il fera toutefois le suivi de toutes les transactions faites par son équipe. Il gère également les annonces des clients et s’occupe de constituer le dossier administratif et financier de ces derniers.

Outre d’avoir de la rigueur et un sens de la négociation optimal, un responsable d’agence devra avoir un Bac+3 minimum en BTS professions immobiliers.

  • Le gestionnaire de copropriété

Investir dans une copropriété est aussi très tendance depuis quelques années. Et pour se faciliter l’administration de ces biens, certains particuliers font appel à ce que l’on nomme vulgairement sur le marché : « le gestionnaire de copropriété ». Contrairement aux autres métiers de l’immobilier, ce poste est un peu plus complexe et engage de lourdes responsabilités. Vous n’intervenez plus dans les négociations et les transactions immobilières. Vous faites littéralement l’administration des parties communes d’un bien. Vous serez responsable de la bonne marche de l’immeuble, tant financièrement qu’administrativement, voire du côté pratique de la chose.

Il faudra au minimum une licence en immobilier ou un BTS profession immobilières pour prétendre à ce genre d’emploi.

  • Le gestionnaire locatif

Avec la prolifération des investissements locatifs, le gestionnaire locatif se fait aussi une place au soleil de nos jours. Ce dernier se charge notamment de l’administration technique et financière des biens mise en location. Ce peut être la prospection desdites propriétés ou encore le recouvrement des loyers impayés. Il prend également en charge l’entretien des biens, et ce, en échange d’une commission basée sur le prix de location.

Un gestionnaire locatif aura forcément en Bac+5 en droit immobilier ou en ingénierie immobilière. Il peut travailler en agence ou en indépendant.

  • Le conseiller immobilier

Le conseiller immobilier travaille souvent en collaboration avec le négociateur immobilier. Comme son nom l’indique, il a pour mission d’accompagner les acheteurs dans la recherche des meilleurs investissements en fonction de leur budget et de leurs impératifs. Il intervient aussi bien dans l’achat et la vente de résidence privée ou de locaux professionnels.

Le conseiller sera en charge de faire l’estimation de la propriété en question. Il guidera également ses clients dans l’établissement des différentes démarches juridiques et fiscales. Pour ce faire, il faut avoir un bac+2 en commerce et une certaine expérience du monde immobilier.

  • L’expert immobilier

L’expert immobilier est rattaché à une agence ou peut travailler aussi en tant qu’indépendant. C’est un must dans toutes les transactions immobilières. Ce peut être une vente ou une location. C’est d’ailleurs le premier expert auquel les propriétaires font appel avant de proposer leur bien.

Il aide dans l’estimation de la valeur vénale de l’immobilier. Il doit avoir une certaine connaissance du marché et utiliser différents outils de recherche pour ce faire. On peut citer entre autres la consultation des cadastres de la propriété en question, l’utilisation de différents équipements de diagnostic immobilier, etc. Il va même jusqu’à analyser le sol pour la vente ou la location d’un terrain.

C’est un expert qui a le sens de la rigueur et de l’observation. Il devra également avoir un diplôme de bac +5 en droit ou en professions immobilières.

  • Le juriste immobilier

C’est à la fois un négociateur, un courtier et un conseiller immobilier qui mettent aux services de ses clients toutes ses connaissances juridiques et techniques en droit immobilier pour protéger leurs droits. Expert dans les démarches juridiques et judiciaires, il facilite les transactions et accélère les choses.

Pour se targuer être un juriste cependant, il faudra passer par plusieurs années d’études. Le juriste immobilier doit avoir au minimum un bac+5 avec une spécialisation en droit immobilier.

  • Le promoteur immobilier

Enfin, un autre métier intéressant serait aussi le promoteur immobilier. C’est celui qui achète un terrain pour y faire une grande construction en vue de revendre avec des bénéfices à des particuliers. Pour tirer profit de son activité, ce dernier devra réaliser plusieurs appels d’offres et savoir choisir les bons investissements.

C’est un métier trèèèèès technique qui nécessite l’obtention d’un master 2 en immobilier au minimum.

Articles Similaires

Dans la peau d’un développeur foncier

LE DÉVELOPPEUR FONCIER REPÈRE LES TERRAINS A CONSTRUIRE. Le terrain constructible est une...

continuer la lecture

Rejoignez la discussion

Retour